Bonnet C : le bonnet le plus approprié en chirurgie mammaire

Les femmes qui doivent subir une intervention de réduction ou d’augmentation mammaire – qu’il s’agisse d’un choix de nature purement esthétique ou d’une chirurgie réparatrice – optent le plus souvent pour le bonnet C.  C’est également le volume recommandé par la plupart des chirurgiens spécialisés en plastie mammaire. Nous vous présentons dans cette rubrique les principales raisons qui motivent cette recommandation.

Les différentes tailles de bonnet

Deux critères doivent être pris en compte afin de déterminer avec précision la taille du soutien-gorge le plus approprié, soit le tour du dos (sous la poitrine) qui correspond à un chiffre et la profondeur du bonnet (tour de dos moins tour de poitrine) qui correspond à une lettre.

 

Pour un bonnet A, cette différence s’établit à 13 cm, un bonnet B, 15 cm, un bonnet C, 17 cm, un bonnet D, 19 cm et pour un bonnet E, la différence est de 21 cm.

La réduction mammaire

Les interventions chirurgicales de réduction mammaire visent dans la plupart des cas à résoudre un problème d’hypertrophie mammaire. Les femmes aux prises avec ce type de problème présentent un bonnet supérieur ou égal à E. Pour que l’intervention donne les résultats attendus, il est vivement conseillé aux femmes de conserver un volume mammaire correspondant à un bonnet C. Trois principales raisons justifient cette recommandation et ce choix :

 

Le bonnet C permet tout d’abord d’obtenir un galbe d’aspect esthétique.

  • Il restreint en outre les risques d’affaissement secondaire de la poitrine suite à la chirurgie.
  • Il garantit enfin un résultat pérenne.

L’obtention d’un bonnet B est aussi possible pour les femmes qui en font la demande, celles entre autres qui s’adonnent à un sport ou souffrent de dorsalgies plus importantes. Elles sont cependant dans ce cas prévenues que, comparativement à un bonnet C, le résultat d’un tel choix est un peu moins harmonieux.

L’augmentation mammaire

C’est l’hypotrophie mammaire – représentant généralement un bonnet A – qui conduit les femmes à solliciter une intervention chirurgicale d’augmentation mammaire. Elles optent encore une fois le plus souvent pour un bonnet C pour un résultat convaincant. Les spécialistes dissuadent rapidement leurs patientes de toute manière d’opter pour des prothèses au volume trop considérable qui risquent d’entraîner un aspect inesthétique, des douleurs dorsales ou un affaissement secondaire. L’usage de prothèses externes et de simulation informatique vous aidera dans le choix de l’implant.

 

Si vous prévoyez une chirurgie mammaire – ou si une chirurgie doit être effectuée pour pallier des problèmes physiques ou de santé – le chirurgien est le professionnel tout indiqué pour vous aider à choisir le bonnet qui vous convient le mieux, en adéquation avec vos désirs, vos caractéristiques physiques et les résultats de l’examen clinique. Le but de l’intervention est d’abord et avant tout l’obtention d’une apparence naturelle et esthétique.

Commentaires