La plastie abdominale à Bordeaux

Chirurgie plastique et esthétique de la paroi abdominale

 

Définition et avant-propos

Les disgrâces qui affectent la paroi abdominale sont particulièrement mal ressenties et mal vécues. L’apparition de la lipoaspiration a transformé cette chirurgie. Elle permet, en effet, de réduire considérablement la lourdeur des interventions.

 

Dans le domaine de la correction de la paroi abdominale, il n’y a pas une seule technique qui puisse être appliquée à tous les cas. Il convient de bien analyser les lésions et de savoir prendre en compte plusieurs paramètres : état de la peau, importance de la surcharge graisseuse, tonicité des muscles abdominaux, morphologie générale ainsi que la demande et les attentes du (de la) patient(e). On en déduira alors la stratégie la mieux adaptée à chaque cas.

 

Schématiquement, en présence d’une demande de correction chirurgicale de la paroi abdominale, deux cas de figure peuvent être observés : soit une lipoaspiration abdominale sera envisagée isolément, soit il faudra avoir recours à une plastie abdominale ou abdominoplastie.

 

La lipoaspiration abdominale isolée

Elle est indiquée quand le seul problème est une surcharge graisseuse.

Se reporter dans ce cas à la fiche d’information concernant la lipoaspiration.

 

Les plasties abdominales ou abdominoplasties

Chaque fois qu’il existe des lésions importantes de la peau (perte de tonicité, distention notable, vergetures importantes, cicatrices…) et/ou des altérations de la paroi musculaire (relâchement, diastasis, hernies…) la lipoaspiration isolée sera insuffisante et il faudra alors recourir à une plastie abdominale ou abdominoplastie.

 

La plastie abdominale reste une intervention assez lourde en chirurgie plastique, mais elle a pleinement bénéficié de nombreuses améliorations techniques ces dernières années: allègement des procédés anesthésiques, techniques dites «à haute tension supérieure», méthodes de capitonnage, perfectionnement des pratiques de sutures, progrès des pansements et des gaines compressives… Ce savoir-faire a permis de réduire significativement les risques, d’alléger les suites opératoires, de bien améliorer la qualité des résultats et d’optimiser la discrétion des cicatrices, ouvrant ainsi les indications à des cas plus «légers» qui, autrefois, auraient pu être récusés.

 

Le résultat

Il ne peut être jugé qu’à partir d’un an après l’intervention. Il convient, en effet, d’avoir la patience d’attendre le délai nécessaire à l’atténuation de la cicatrice et de réaliser pendant cette période une bonne surveillance au rythme d’une consultation environ tous les 3 mois pendant 1 an.

 

En ce qui concerne la cicatrice, son positionnement optimal permet en général de la dissimuler aisément dans des sous-vêtements ou maillots classiques.

 

Il faut savoir que, si elle s’estompe bien en général avec le temps, elle ne saurait disparaître complètement. A cet égard, il ne faut pas oublier que, si c’est le chirurgien qui réalise les sutures, la cicatrice, elle, est le fait du (de la) patient(e).

 

Au-delà de l’amélioration esthétique qui est souvent appréciable parfois même spectaculaire en terme de silhouette, les plasties abdominales apportent en règle générale à la patiente (ou patient) une amélioration très nette en terme de confort.

De plus, cette amélioration fonctionnelle et le mieux-être psychologique obtenus aident la patiente ou le patient dans l’ajustement de leur équilibre pondéral.

 

Le but de cette chirurgie est d’apporter une amélioration et non pas d’atteindre la perfection. Si vos souhaits sont réalistes, et que vous êtes prêt(e)s à assumer la rançon cicatricielle, le résultat obtenu devrait vous donner une grande satisfaction.

 

Parcourir la fiche d’information complète : version françaiseenglish version

Il y a 8 commentaires sur cet article

  1. cornille
    8 octobre 2018 - 17:47

    suite a une abdoplastie sur un cote j ai un bourrelet en fin de cicatrice
    peut on le retirer

    Répondre
    1. Docteur Falkenrodt
      Docteur Falkenrodt
      11 octobre 2018 - 11:49

      Bonjour madame,

      C’est une disgrâce classique après une abdominoplastie que l’on appelle une oreille , à l’extrémité de la cicatrice.
      Il est parfaitement possible de la reprendre soit sous anesthésie locale soit générale en fonction de l’importance de l’oreille.

      Docteur falkenrodt

    2. Sophie
      13 octobre 2018 - 17:08

      Bonjour,
      Je suis libérale et je voudrais savoir si l’AT est inévitable ?
      Si oui de combien de temps est il?
      Cdt

    3. Docteur Falkenrodt
      Docteur Falkenrodt
      13 octobre 2018 - 17:29

      Bonjour madame,

      Il s’agit d’une intervention importante aux suites tout de même lourdes et une interruption de travail de 15/21 jours est le minimum raisonnable avant de reprendre une activité professionnelle dans de bonnes conditions.

  2. Corinne de Genissac
    24 septembre 2018 - 16:10

    Bonjour Docteur,
    J’ai 23 ans, j’ai eu 2 enfants, j’étais déjà un peu forte avant et j’ai pris beaucoup de poids avec mes grossesses que je n’arrive pas à perdre.
    Je pèse 88 kg, je me sens mal mais c’est surtout mon ventre que je ne peux plus supporter. On peut faire une liposuccion ou enlever tout le ventre et la peau en trop ?

    Répondre
    1. Docteur Falkenrodt
      Docteur Falkenrodt
      24 septembre 2018 - 16:17

      Bonjour Madame, malheureusement non, la priorité va être de perdre du poids avant toute chose.
      En effet, si nous faisons une liposuccion, vous allez perdre du volume mais votre peau va encore plus se détendre et tomber.
      Et pour une plastie abdominale, il faut impérativement perdre du poids avant, ce qui permet d’obtenir un résultat esthétique beaucoup plus satisfaisant, de diminuer les risques et de faciliter l’éventuelle prise en charge.
      Ce serait une grave erreur de vous proposer un geste chirurgical avec un tel surpoids…

  3. Michelle de Brantôme
    18 septembre 2018 - 16:26

    Bonjour Docteur, j’ai eu 3 enfants, j’ai pris beaucoup de poids que j’ai reperdu et j’ai un bourrelet en bas du ventre que je ne supporte plus.
    Je suis désespérée et je voudrais savoir si cela peut être pris en charge ?

    Répondre
    1. Docteur Falkenrodt
      Docteur Falkenrodt
      18 septembre 2018 - 16:32

      Bonjour Madame, Il peut y avoir une prise en charge de la sécurité sociale pour une intervention de plastie abdominale, mais que dans un seul cas, lorsqu’il existe un tablier abdominal venant recouvrir partiellement le pubis.
      Ceci est soumis à une entente préalable, c’est à dire qu’il faut obtenir l’accord du médecin conseil de votre caisse. Cela permet de diminuer nettement le coût à votre charge, de faire entrer en jeu votre mutuelle et de pouvoir bénéficier d’un arrêt de travail. Si besoin, je reste à votre disposition pour en discuter.

Commentaires