Le lifting des bras et des cuisses à Bordeaux

Lifting de la face interne du bras

Définition, objectifs et principes

La peau de la face interne des bras, très fine, est fortement «sollicitée» par les mouvements et en cas de variations de poids importantes ou répétitives. Ceci explique que, associée ou non à une hypertrophie graisseuse, un affaissement cutané est fréquemment observé dans cette région.

Lorsqu’il existe un relâchement de la peau à ce niveau, une lipoaspiration isolée ne peut suffire, et seule une remise en tension de cette peau excédentaire est susceptible de corriger le défaut : c’est le lifting brachial ou brachioplastie ou lifting de la face interne de bras.

L’intervention a alors pour but de réduire l’infiltration graisseuse par une lipoaspiration, mais aussi de supprimer l’excédent cutané et de redraper la peau restante afin de la retendre efficacement.

Ces lésions ne justifient pas une prise en charge par la Sécurité Sociale, à l’exception des séquelles d’obésité après chirurgie bariatrique qui peuvent, sous certaines conditions, bénéficier d’une participation financière de l’Assurance Maladie.

 

Le résultat

Il n’est apprécié qu’à partir d’ un délai de 6 à 12 mois après l’intervention. Il convient, en effet, d’avoir la patience d’attendre le temps nécessaire à l’atténuation de la cicatrice.

 

On observe, le plus souvent, une bonne correction de l’infiltration graisseuse et du relâchement de la peau, ce qui améliore nettement la morphologie du bras. L’amélioration sur le plan fonctionnel est également très nette, surtout dans le cas du lifting avec incision longitudinale.

 

Les cicatrices sont habituellement visibles, principalement en ce qui concerne la composante longitudinale à la face interne du bras, qui n’est pas cachée dans un pli naturel et non dissimulable par des manches courtes.

 

Grâce au perfectionnement des techniques et à l’expérience acquise, les résultats de cette intervention se sont très nettement améliorés.

 

Le but de cette chirurgie est d’apporter une amélioration et non pas d’atteindre la perfection. Si vos souhaits sont réalistes, le résultat obtenu devrait vous donner une grande satisfaction.

 

Il s’agit néanmoins d’une chirurgie délicate pour laquelle la plus grande rigueur ne met en aucune manière à l’abri d’un certain nombre d’imperfections, voire de complications.

 

Parcourir la fiche d’information complète : version françaiseenglish version

Il y a 4 commentaires sur cet article

  1. Régina de Bordeaux
    30 octobre 2018 - 09:32

    Bonjour, après avoir beaucoup maigri, j’ai toujours le haut des cuisses qui garde du volume et qui frotte avec la peau qui fait des plis.
    Peut-on faire une opération de lifting des cuisses pour corriger cela ?

    Répondre
    1. Docteur Falkenrodt
      Docteur Falkenrodt
      30 octobre 2018 - 10:00

      Bonjour Madame, si votre peau est tout de même de bonne qualité, la liposuccion est envisageable. En revanche, si elle est détendue, il faudra effectuer un lifting de cuisse.
      Si cette détente ne concerne que le haut de la cuisse, une cicatrice horizontale est envisageable, sinon il faudra une cicatrice verticale le long de la cuisse.

  2. Sabrina de Périgueux
    24 octobre 2018 - 16:12

    bonjour docteur, suite à une chirurgie bariatrique(sleeve), j’ai perdu 47 kg.
    Je ne supporte plus mes bras, le reste aussi, mais surtout les bras.
    On m’a dit que l’intervention pour corriger ça pouvait être prise en charge. Est-ce vrai?

    Répondre
    1. Docteur Falkenrodt
      Docteur Falkenrodt
      24 octobre 2018 - 16:18

      Bonjour Madame, la brachioplastie peut bénéficier d’une prise en charge.
      Celle-ci ne dépend pas du poids perdu mais de la conséquence fonctionnelle qu’elle entraine.
      En résumé, la sécurité sociale ne prend pas en charge les conséquences esthétiques de votre amaigrissement mais si celui-ci engendre une flaccidité de la peau avec frottement, mycose, gène à la mobilisation.
      Il faudra alors faire une entente préalable pour obtenir l’accord de la sécurité sociale.

Commentaires