La blépharoplastie à Bordeaux

Chirurgie esthétique des paupières ou blépharoplastie esthétique

 

Définition, objectifs et principes

Les «blépharoplasties » désignent les interventions de chirurgie esthétique des paupières qui visent à supprimer certaines disgrâces, qu’elles soient héréditaires ou dues à l’âge.

 

Elles peuvent concerner uniquement les deux paupières supérieures ou inférieures, ou encore les quatre paupières à la fois.

 

Une blépharoplastie peut être réalisée isolément ou être associée à une autre intervention de chirurgie esthétique du visage (lifting frontal, lifting temporal, lifting cervico-facial), voire une thérapeutique médico-chirurgicale (laserbrasion, peeling, dermabrasion). Ces actes sont susceptibles d’êtres effectués au cours de la même intervention ou lors d’un deuxième temps opératoire.

 

Une blépharoplastie se propose de diminuer les signes de vieillissement présents au niveau des paupières et de remplacer l’aspect « fatigué» du regard par une apparence plus reposée et détendue. Elle permet notamment d’ouvrir le regard par la correction subtile de l’excès de peau des paupières supérieures.

 

Les disgrâces les plus communément en cause sont les suivantes :

 

  • Paupières supérieures lourdes et tombantes, avec excès de peau formant un repli plus ou moins marqué,
  • Paupières inférieures affaissées et flétries avec petites rides horizontales consécutives à la distension cutanée,
  • Hernies de graisse, responsables de «poches sous les yeux» au niveau des paupières inférieures ou de paupières supérieures «bouffies ».

 

L’intervention vise à corriger ces disgrâces de façon durable, en supprimant chirurgicalement les excès cutanés et musculaires ainsi que les protrusions graisseuses, et en préservant naturellement les fonctions essentielles des paupières.

 

De nombreuses autres altérations peuvent être présentes, comme l’affaissement du front, la chute des sourcils, les rides «du lion» entre les sourcils, les rides «de la patte d’oie» au coin des yeux, les yeux «creux», les yeux «tristes» avec coin des yeux tombants, les petites imperfections de surface de la peau (rides superficielles, cicatrices, taches…).

 

Leur traitement fera appel à des procédés complémentaires tels que les injections, la lipostructure ou autogreffe d’adipocytes, le lifting frontal ou temporal, une canthoplastie…

 

La blépharoplastie, pratiquée aussi bien chez la femme que chez l’homme, est couramment effectuée dès la quarantaine. Toutefois, elle est parfois réalisée beaucoup plus précocement, lorsque les disgrâces sont constitutionnelles (facteurs héréditaires) et non pas liées à l’âge, comme certaines «poches graisseuses ».

 

Cette intervention de chirurgie esthétique ne peut pas faire l’objet d’une prise en charge par l’assurance maladie.

 

Le résultat

Un délai de 3 à 6 mois est nécessaire pour réellement apprécier le résultat. C’est le temps nécessaire pour que les tissus aient retrouvé toute leur souplesse et que les cicatrices se soient estompées au mieux.

 

L’intervention aura le plus souvent permis de corriger le relâchement cutané et de supprimer les hernies graisseuses, rectifiant ainsi l’aspect vieilli et fatigué du regard.

 

Les résultats d’une blépharoplastie sont en règle générale parmi les plus durables de la chirurgie esthétique. L’ablation des «poches » est pratiquement définitive, et ces dernières ne récidivent habituellement jamais. En revanche, la peau continue à vieillir et la laxité en résultant peut, à la longue, reproduire le plissement des paupières. Pour autant, il est rare qu’une nouvelle intervention soit envisagée avant une douzaine d’années.

 

Le but de cette chirurgie est d’apporter une amélioration et non pas d’atteindre la perfection. Si vos souhaits sont réalistes, le résultat obtenu vous donnera une grande satisfaction.

 

Parcourir la fiche d’information complète : version françaiseenglish version

Il y a 6 commentaires sur cet article

  1. Marie 33
    3 octobre 2018 - 12:31

    Bonjour Docteur
    J’ai 26 ans,j’ai des poches graisseux sous les yeux relachement cutanee et cela me déprimes
    J’aimerais savoir les différents techniques pour les enlever et si on peut payer en plusieurs fois. Merci de votre réponse

    Répondre
    1. Docteur Falkenrodt
      Docteur Falkenrodt
      11 octobre 2018 - 11:46

      Bonjour madame,

      D’après votre description, la seule solution est la blepharoplastie inférieure permettant d’enlever les poches et de retendre la peau.
      Vous trouverez toutes les informations concernant cette intervention dans mon site.
      Concernant le règlement, le coût inclus tout , c’est à dire l’anesthésie, la chirurgie et les frais de clinique.
      Pour ma part du devis, j’accepte les règlements en 2 ou 3 fois.

      Docteur falkenrodt

  2. Paul de Bégles
    28 septembre 2018 - 10:14

    Bonjour Docteur, je suis intéressé par une chirurgie des paupières car je trouve qu’elles me donnent l’air fatigué, ce que tout le monde me dit, alors que je reviens de vacances et que je suis en pleine forme. Mon frein à cette opération est l’existence des cicatrices, surtout chez un homme. J’ai peur de ne pas les assumer….

    Répondre
    1. Docteur Falkenrodt
      Docteur Falkenrodt
      28 septembre 2018 - 10:17

      Bonjour Monsieur, il y a effectivement des cicatrices pour enlever la peau ou les poches excessives mais elles sont très discrètes voire quasiment invisibles.
      A la paupière supérieure , elles vont venir se cacher dans le pli et seront invisibles les yeux ouverts sauf un petit débord extérieur et à la paupière inférieure, elles suivent le bord des cils, 2 ou 3 mm en dessous, se confondant avec une ridule. Elles ont toujours un aspect un peu rose/ rougeâtre pendant quelques semaines mais redeviennent blanches en 2 mois pour les plus rapides à 6 mois pour les plus longs.

  3. Diana de Libourne
    18 septembre 2018 - 16:23

    Bonjour, je voudrais me faire opérer des paupières du haut mais on m’a dit que cela faisait mal.
    Cela me fait très peur. Qu’en pensez-vous ?

    Répondre
    1. Docteur Falkenrodt
      Docteur Falkenrodt
      18 septembre 2018 - 16:29

      Bonjour Madame, vous avez été très mal renseigné. La blépharoplastie supérieure est une intervention qui peut se pratiquer sous anesthésie locale et qui n’est absolument pas douloureuse dans les suites, hormis parfois un léger picotement. La seule chose, c’est que cela peut marquer avec des bleus qui vont disparaître en quelques jours mais je vous assure que vous ne prendrez même pas de doliprane après. Je reste à votre disposition pour en discuter si besoin.

Commentaires